L’Église Spirituelle Unique - La vraie Église de Dieu À la recherche de la vraie Église de Dieu Le Christianisme real et la nouvelle reformation
 

 

 

Messages importants

Liste des messages

Vizitez www.theonespiritualchurch.com

Vizitez www.bisericaspiritualaunica.com

 

 

À la recherche de la vraie Église du Dieu

 18. 10. 2012

À la recherche de L'Église de Dieu

  Étant donné qu'il y a tant de confessions chrétiennes la question «Quelle est la véritable Église de Dieu?" est tout à fait justifiée. Chaque église  institutionnelle prétend d'être elle-même la plus vrai et que c'est sa doctrine  qui est la plus correcte et précise et que toutes les autres doctrines chrétiennes contiennent des erreurs. Il est compréhensible que l'expérience spirituelle du christianisme réfracte dans les traditions culturelles de ceux qui  la reçoivent et que ces particularités se retrouvent dans le mode de manifestation du chacune tradition. L'expression de la spiritualité chrétienne ne peut pas être la même dans les Andes ou les steppes de Sibérie dans le milieu de l'Afrique ou de l'Europe du Nord. Acceptation de la spécificité  n'affecte pas l'unité des chrétiens, s'il y a accord sur le principe de l'imperfection de la connaissance humaine, en ceux qui concernent Dieu. L’infinie dimension de la réalité c’est ne pas tout a fait compréhensible, par l’homme et pour cet raison on ne peut pas absolutise notre connaissance et notre opinions regardant la fois.

La seule chose que nous pouvons vraiment connaître, en vivant sur la terre, c’est l'amour de Dieu. La condition humaine nous permet, d'une manière parfaite, de faire l'expérience de l'amour chrétien. Sacrifier sa vie pour le bien des autres, du générosité matériel et ainsi de suite, ne s'applique pas au monde du futur Royaume du Dieu, qui va se constitue sur la nouvelle terre, où il n’y aura  pas des pauvres et où personne ne nous met pas la vie en danger. Ici, sur la terre est la place où l'amour spiritual peut se manifester dans sa plénitude, et pas seulement par des mots, mais par des attitudes et des actions spécifiques. Dieu est amour et qui n'aime pas n'a pas connu Dieu. (1 Jan 4 ; 8)

Pourtant, comme on l’avait déjà dit, la plupart des gens ont du mal à concevoir l'infini, de imaginer ou de intégrer Dieu dans un contexte complètement logique, mais malgré ça, les églises institutionnelles prétendent posséder la vérité ultime sur Dieu, mais ça c'est absurde. Cependant, il existe de nombreuses institutions religieuses qui prétendent, avec arrogance, que elles ont réussi à régler leurs doctrines et les dogmes et que elles ont obtenu la vérité suprême de Dieu. La difficulté survient quand on les compare, toutes cette «absolues» lorsque la comparaison montre qu'ils se contredisent les uns les autres, irrémédiablement. D'une pédagogie qui lui est faite d'unir les gens, christianisme s'est transformé en un sujet de discorde, de séparation et de conflit entre eux. La croyance en un seul Dieu et son expression dans une variété d'églises institutionnelles, dont les doctrines se contredisent est une réalité, avec des conséquences qui s'étendent sur deux millénaires et aussi sur l'avenir.

 Les Chrétiens ont l'habitude de cette anomalie, mais si vous regardez attentivement, il s'agit d'un problème de fond, qui une fois résolue, peut fournir la réponse à beaucoup de dilemmes du christianisme. La quel Eglise est la véritable Église de Dieu ?

Est l'Église Catholique Romaine, Grecque Catholique, Orthodoxe, Luthérienne, Calviniste, Méthodiste, Baptiste, Evangéliste, Pentecôtiste, Adventiste, etc.? Comment expliquer que, bien qu'il y ait un seul Dieu, il y a encore tant d'églises et non pas seulement une ? Comment faut-il regarder les différentes confessions chrétiennes, comme des étapes successives de l'évolution de l’histoire du christianisme, ou comme un développement parallèle, le même tronc, tous étant d'égale valeur cognitive et spirituelle ? Est que la Réforme apportait une plus de connaissance dans la compréhension de la Bible ou de la Personne de Dieu?

Sans doute, étant donné que Dieu ne change pas, mais la connaissance de Dieu ne peut rester immobile, elle évolue et cette évolution est exprimée en nouveaux enseignements. Toutefois, les différences et les contradictions entre les enseignements des institutions religieuses chrétien ne peuvent être expliquées seulement par l'évolution des connaissances et de la compréhension de Dieu et de la Bible car ils sont générés aussi par les intérêts institutionnelles ecclésiastique liées à la volonté de grandir et gagner plus de l’influence. La plupart du temps, l'évolution du christianisme est aperçu comme une rupture, et nombreux sont ceux qui demand un retour aux origines de l'Eglise. Certaines églises institutionnelles sont nommées ainsi que leur nom même se réfère à l'âge apostolique, comme «Église apostolique Pentecôtiste." Par conséquence, les diverses institutions ecclésiastique qui sont apparu, notamment au 16eme et au 20eme siècle, ne peuvent pas être considéré comme des étages supérieurs, de l'évolution du phénomène chrétien, aussi longtemps qu'ils sont nés de la nostalgie pour le passé.

Dans la Bible il nous dit qu'il n'y a qu'une seule Église de Dieu. "Il 'y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation ; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et  parmi tous, et en tous." (Eh. 4; 4-6).

 Il convient de noter que Paul faisait allusion à temps présent quand on parle de l'unicité du corps du Christ, qui est la véritable Église de Dieu. Le premier problème est de savoir où il faut regarder pour trouver cette église unique. Est elle l'une des nombreuses confessions chrétiennes et si oui, la quel? Quel est le critère pour évaluer les églises institutionnelles, pour savoir quelle est la véritable Église de Dieu? Est le respect de la Bible le critère ? Comment apprécier les doctrines des différentes confessions chrétiennes et qui faire le jugement? La Bible est un recueil de textes à lire un par l'autre, mais étant donné qu'il y a autant d'interprétations, quelle l'interprétation est correcte et quel critère d’interprétation est le plus valorisant ? Les textes de la Bible ne sont que l'expression linguistique, une, « dressing dans les mots » de quelque chose qui se trouve a un niveau beaucoup plus profond, narrations  qui essaye  d’exprimer l'esprit du christianisme. Quel est le message interne, plus profond, de la Bible, au-delà de cette riche palette des interprétations? Comment se fait-il que tous les textes bibliques soient cités par les églises institutionnelles comme un argument en faveur de l'authenticité, mais aussi tous se contredisent au sujet de leurs doctrines? Supposons que l'on compare les doctrines, nous pouvons déterminer lequel est le bon, si l'on compare avec la Bible? Personnellement, en étudiant les enseignements de confessions chrétiennes je suis venus à la conclusion qu'aucun doctrine chrétienne n’est pas parfaitement conforme aux tous les textes du Nouveau Testament. Chaque leçon des églises institutionnelles reflète, dans une certaine mesure, les vérités contenues dans la Bible, mais lorsque on formule et on ferme une doctrine, la dynamique et ce qui est vivant dans la fois échappe à toutes les limites doctrinales réductionnistes. Je prends l'exemple d'un objet à couper pour entrer dans une boîte. À un moment ou à un autre, d'un chapitre ou d'une autre, toutes les doctrines chrétiennes de toutes dénominations s'écarter de la Bible.

Les divisions sont même cultivées parce que seulement une doctrine différente justifie l'existence de certaines dénominations et les églises institutionnelles sont intéressées à leur existence et à leur perpétuation. Ce n'est là qu'une des raisons pour lesquelles aucun de ces églises ne peuvent pas être classés comme véritable Église de Dieu. La vrais Eglise de Dieu est caractérise par une parfaite unité, mais dans l’organisation et la dynamique interne des églises institutionnelles il n’y a pas cette unité. Le problème n'est certainement pas résolu. Il faut sonder aussi la possibilité que toutes les églises institutionnelles, toutes ensemble, dans une unité institutionnelle, peuvent représenter la véritable Église de Dieu.

Personnellement, je rejette cette option en raison de la présentation de la Bible, concernant la véritable Église de Dieu, aussi pour le manque de la parfaite unité. La vrais Eglise de Dieu est une et parfaitement unie. Elle est une réalité spirituelle et non pas institutionnelle. Pendant ces temps, les confessions chrétiennes sont divisés entre eux, de sorte qu'ils ne sont pas dans l'unité et de cette manière leur totalité, conglomérat fait en ajoutant, ou produit par leur fusion n'a pas la caractéristique essentielle, parfaite unité, permettant sa caractérisation de véritable Église de Dieu.

Avant d'être crucifié Jésus a fait une prière vers notre Père céleste et Il a demandé à tous les chrétiens à être un.

« Ce n’est pas pour eaux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi. Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eaux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoie. »  (Jean 17; 20-21).

La unité de chrétiens est la condition de validité  de leur message et, dans le même temps, elle est une unité parfaite, parce que elle a comme model la unité existant dans la Trinité de Dieu.     

Bien que Jésus priait de cette manière, cependant, les chrétiens ne soient pas unis, pas «un», comme l'a désire Jésus. Est la prière de Jésus resté sans réponse et si oui, comment l'expliquer? Personnellement, je pense que aucune prière du Christ, ne peut pas rester sans réponse. Sur quelle base? Principalement basée sur la Bible.

« Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haute, et dit : Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exauce. Pour moi, je savais que tu m’exauces toujours ; mais j’ai parle a cause de la foule qui m’entoure, afin qu il croient que c’est toi qui m’as envoie. » (Jean 11; 41-42).

Toujours, sans exception, Père écoute le Fils. Il ne fait aucun doute, tant que le Père et le Fils sont un.

« Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres. » (Jean 14, 10).

Si le Père est Celui qui prierait  en Jésus, quand on lui demande l'unité des chrétiens, qu'il ne pouvait pas désobéir à sa propre prière. Il n'y a pas de telles erreurs de Dieu. En réalité, il y a unité entre les chrétiens, mais il s'agit d'une unité spirituelle et non institutionnelle. Il n'y a qu'une seule Eglise spirituelle de Dieu et de nombreuses églises institutionnelles.

L’Eglise Spirituelle Unique est composée de tous les chrétiens, qui sont nés de nouveau, régénéré spirituellement, quelle que soit leur appartenance a une confession chrétienne où a une autre ou la absence d’une certaine engagement institutionnelles. Dieu est notre Père, alors et seulement alors, quand Il nous naît de son Esprit.

Les chrétiens sont nés deux fois, une fois biologique et à nouveau de l'Esprit, c'est-à-dire de Dieu.

« Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. » (Jan 3, 3).

 « Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit. »  (Jan 3, 5-6).

 Ceux qui ont terminé le processus de régénération spirituelle, sont de vrais enfants de Dieu, parce qu'ils sont nés de l'Esprit de Dieu et le Saint-Esprit est Dieu. Né de l'Esprit est né de Dieu et ça signifie devenir son enfants. Ils ont tous la qualité d’appelle Dieu leur Père.

«Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l'Esprit de son Fils, lequel crie : Abba ! Père ! » (Galates 4, 6).

La véritable Église de Dieu est une entité spirituelle, non organisé institutionnellement, mais dont les membres sont, dans le même temps, membres des églises institutionnelles, au moins pour l'instant, mais certains de ses membres sont en dehors de toute institution religieuse. Les caractéristiques de l’Église Spirituelle Unique sont: Dieu l’a fondée, elle a une composition humane déterminée par Lui, a une structure composée par Lui, doit répondre à des projets planifiés par Lui, a un but spécifié par Lui. Cette réalité spirituelle n'est pas composée par des biens matériels, bâtiments ou autres installations, sans employés rémunérés, pas de comptes bancaires, son existence n'est pas approuvé par l'Etat et ne requiert aucune approbation, parce que elle n’est pas de cette monde, comme Jésus aussi n’était pas. Dans l’Eglise Spirituelle Unique les membres ont était connu de Dieu avant la fondation du monde et leur nommes ont été inscrit dans le livre de vie. (Ephésiens 1, 4).

Jésus-Christ n'a jamais voulu que son Église soit une institution politico-religieuse. Eglise que Jésus voulait était très différent de ce que l'on entend aujourd'hui par ce mot. Il a voulu aussi que Son l'Église soit Son corps spirituel et non seulement le corps mais aussi son image. Les membres de l'Eglise sont considérés comme des frères et sœurs de Jésus, tous arrivent à la même stature morale, comme Lui. (Ephésiens 4: 13) Tous les membres de la véritable Église de Dieu doivent être, en termes de caractère, comme le Christ, mais cela ne veut pas dire dépersonnalisation mais renaissance spirituelle. L'Eglise est née de l'Esprit à la Pentecôte et elle continue d’être née, avec chaque membre qui soit aussi ne de Dieu.

De là sont les chrétiens nés de nouveau, qui sont né de l'eau et de l'Esprit, appartenant à toutes les églises institutionnelles, ou sans aucun appartenance institutionnelles. Tous c’est trouvent dans l'unité spirituelle parfaite basée sur l'amour du Christ, cet amour de nature divine, même s'ils ne se connaissent pas personnellement, matériellement, physiquement, entre eux. Il s’agit d’une liant spirituelle, un lien dans et par le Saint Esprit. Les relations institutionnelles sont habituellement fragiles et conventionnelle, si elles ne sont pas fondées sur des liens familiaux ou d'amitié personnelle, mais la connexion spirituelle dans le Christ est parfaite.

 

 

 

 
 
 
 
 
 

Share with us your oppinions!